interview simon astier

 

 

 

interview simon astier pour la série héro corp

 

 

Tu es créateur, réalisateur, coscénariste, dialoguiste de la série et évidemment acteur, c'est un énorme travail ! Comment ça s'est passé ?

 

Ça s'est passé que j'ai un peu une vie de merde, du coup, mais ça passe. Je termine demain alors je vais reprendre une vie normale, revoir des gens, manger équilibré, dormir, tout ça, quoi. Ce projet n'est pas comme les autres pour moi, je fais un pari et pour le mener à bien et en tirer le maximum ça demande beaucoup d'énergie et de concentration, mais en même temps je suis addict à cet état.

 

Grâce à ton intervention sur Europe 1*, nous avons une petite idée de la suite. Est-ce qu'il y a déjà des dates prévues pour la BD, le site web... ?


Je vais m'attaquer à la BD après avoir dormi, genre dans deux ou trois semaines. Le site est en projet aussi, il sera prêt pour la diffusion sur France 4. On va essayer de sortir la BD en même temps que le DVD vers novembre 2009.

 

 

En dehors de Hero Corp, as-tu d'autres projets proches ou plus lointains ?


Beaucoup d'envies toujours mais je veux attendre d'avoir une idée qui me plaise autant qu'Hero Corp, un truc qui me ressemble vraiment. Je veux remonter sur scène en revanche rapidement avec mes copains (Lenoir, Portehaut, Pourteyron, Joyet, Tsamère, Ben, Lalanne...)
Je me vois bien faire du HC pendant longtemps pour le moment.

 

Les question "sérieuses"

· La série Hero Corp est diffusée depuis maintenant deux semaines. Quels sont les premiers retours ?


Les premiers retours des gens sont plutôt bons, en même temps les gens ne viendraient pas me chercher pour me dire que c'est caca, mais j'ai beaucoup d'encouragements. Certains journalistes ont perçu ma démarche et ça me touche vraiment. Ma démarche étant d'essayer de faire autre chose, et de le faire en utilisant un univers très personnel à toutes les étapes de création et de production. Il y a aussi toujours les mêmes critiques qui disent "cette série c'est de la merde", deux jours avant la première diffusion...c'est le jeu.

Sinon, les audiences viendront en janvier, c'est comme ça sur le câble.

• Tu es créateur, réalisateur, coscénariste, dialoguiste de la série et évidemment acteur, c'est un énorme travail ! Comment ça s'est passé ?

Ça s'est passé que j'ai un peu une vie de merde, du coup, mais ça passe. Je termine demain alors je vais reprendre une vie normale, revoir des gens, manger équilibré, dormir, tout ça, quoi. Ce projet n'est pas comme les autres pour moi, je fais un pari et pour le mener à bien et en tirer le maximum ça demande beaucoup d'énergie et de concentration, mais en même temps je suis addict à cet état.


• Pour l'écriture, quels sont tes petits « trucs ». J'entends par là, est-ce que tu notes des idées en vrac quand elles te viennent et qu'ensuite tu en ressors une trame, est-ce que tu es du genre super organisé, ou plutôt spontané... ?

Le dialogue a toujours été ma base de travail, je me mets devant un clavier et je peux écrire deux épisodes en une nuit. Le problème c'est que ça ne donne rien s'il n'y a pas d'histoire, c'est pour ça que j'ai bossé avec Xavier Matthieu avec qui on pense les intrigues. Sa présence fait office de courant d'air dans ma tête qui pense ce projet depuis longtemps, et c'est indispensable. Je tenais à ce que l'histoire passe au premier plan, et faire en sorte que les gens aient toujours envie de voir l'épisode suivant, et surtout la saison suivante...

· As-tu des modèles, ou plutôt des personnes que tu admires, dans l'écriture ou dans le jeu d'acteur ?


Ricky Gervais, Simon Pegg sont vraiment des idoles, y'en a pleins d'autres mais ces deux là c'est déjà pas mal. Sinon, Shyamalan, Paul Thomas Anderson, Ben Stiller et Louis de Funès.

• Dans ta famille, on peut dire qu'il y a pas mal de talent, pour rester mesuré, j'imagine que ça doit être porteur, mais peut-être aussi difficile parfois ?

Oui, c'est les deux, je suis toujours comparé, je suis le plus jeune, c'est normal, je joue le jeu mais c'est fatiguant des fois. Les gens s'imaginent qu'on existait pas avant Kaamelott mais on bosse tous depuis des années. Et puis on est de la même famille alors on parle un peu pareil et on a le même humour. Les différences sont là, parce génération, parce que références différentes...
C'est porteur parce que j'ai grandi dans les théâtres et que j'ai pu découvrir des auteurs classiques, modernes, inconnus...

• Est-ce que certaines situations, ou certains traits de caractère de tes personnages sont issus de la réalité, de gens que tu connais ?

Non, heureusement ! J'aime les personnages marqués, avec une couleur franche, je tire les traits parce que j'aime la comédie comme ça. Je suis aussi adepte du quasi non-jeu en opposition avec ce que je viens de décrire, le mélange me plaît.
Certains trucs dans la relation John/Jennifer sont un peu du vécu mais seulement quelques trucs, hein!


Grâce à ton intervention sur Europe 1, nous avons une petite idée de la suite. Est-ce qu'il y a déjà des dates prévues pour la BD, le site web... ?

Je vais m'attaquer à la BD après avoir dormi, genre dans deux ou trois semaines. Le site est en projet aussi, il sera prêt pour la diffusion sur France 4. On va essayer de sortir la BD en même temps que le DVD vers novembre 2009.

• Est-ce que tu as déjà clairement en tête toute la suite de HC ou est-ce que tu te laisses de la marge pour intervenir sur l'histoire au fur et à mesure ?

Moitié moitié. J'ai plein d'envies, plein d'idées en tête. Je me laisse prendre du recul avant d'écrire la "possible" saison 2. J'aime bien poser des trucs en ayant une idée et m'en resservir plus tard. Dans un des making of de Lost, un des auteurs raconte que JJ Abrams a dit dans une des premières réunions "ça serait classe qu'il y ait une trappe sur l'île", tout le monde a dit "ah ouais, grave, et y'aurait quoi dedans ?!", et il aurait répondu "je sais pas, on verra, mais ça claque ou pas ?"
Il l'a peut être pas dit exactement comme ça, en plus c'est des Américains alors ils parlent Anglais de toute façon. Mais j'ai adoré le principe, surtout quand on voit comment ça évolue. Et vu que c'est un maître de chez maître, JJ, on s'approche du demi-Dieu en terme de série.

· En dehors de Hero Corp, as-tu d'autres projets proches ou plus lointains ?


Beaucoup d'envies toujours mais je veux attendre d'avoir une idée qui me plaise autant qu'Hero Corp, un truc qui me ressemble vraiment. Je veux remonter sur scène en revanche rapidement avec mes copains (Lenoir, Portehaut, Pourteyron, Joyet, Tsamère, Ben, Lalanne...)
Je me vois bien faire du HC pendant longtemps pour le moment.



Les questions « moins sérieuses, mais quand même, on aimerait bien savoir »... Attention, section pouvant contenir des spoilers !

· John et Jennifer vont-ils réussir à aller plus loin qu'un baiser ?

On verra en saison 2.

· John cite une fois « Super-Fromage », est-ce qu'il apparaîtra un jour ?

(au cas où, je peux avoir le rôle ??? )
Je sais pas, je suis pas sûr que ça soit le rôle le plus sympa à jouer. Dans le pilote, Alban jouait Oignon-Man et c'était insupportable pour tout le monde...

· Aura-t-on des révélations sur les parents de John ?

BD.

· Est-ce que le chercheur invisible existe vraiment ?

Oui.

· Et toi, si tu pouvais choisir un super pouvoir, ça serait lequel ?

J'aime bien celui de John.

 

interwiew receuilli sur le forum héro corp

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (2)

1. amandine 02/08/2009

il faut continuer c'est une super série j'adore cette humour il y a du suspense et on veut savoir la suite et c'est vraiment agréable de regarder cette série alors il faut continuer

2. Marta33MCPHERSON 01/01/2012

Set your life time more simple get the <a href="http://goodfinance-blog.com/topics/home-loans">home loans</a> and everything you need.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×